Nous voilà (déjà) en juillet, la saison. des résultats trimestriels va faire son grand retour.

Elle devrait être de bonne qualité, les sociétés, après avoir eu de faibles bases de comparaison de leur activité en Asie et notamment en Chine au cours du premier trimestre, connaissent la même situation, à des degrés divers, sur leurs activités en Europe et aux Etats-Unis pour ce deuxième trimestre.

Cependant, si l’activité est bien orientée dans de nombreux secteurs d’activité, la faculté des sociétés à avoir fait face à certains vents contraires et le discours sur les perspectives sera des plus intéressants.

Depuis plus d’un an, le maître-mot est la capacité d’adaptation. Les grandes entreprises doivent s’adapter à un environnement changeant et y réussissent plutôt bien, ce qui est à souligner. Sur les derniers mois, outre les éléments déjà connus, la hausse des coûts pour les sociétés est aussi au cœur du débat, qu’ils soient liés à l’évolution des prix des matières premières ou logistiques. La capacité des sociétés à faire face, à répercuter des hausses de prix subies à leurs clients sera à surveiller de près, les messages ayant été globalement rassurants dernièrement.

Ne perdons toutefois pas de vue, au-delà d’impacts qui pourraient se révéler temporaires, les grandes tendances à l’œuvre dans l’économie mondiale qui sont un puissant moteur de la croissance des sociétés comme la digitalisation de l’économie, la transition énergétique, l’automatisation, l’émergence de nouveaux consommateurs, la recherche du bien-être, le progrès médical. Les discours des dirigeants de grandes sociétés de taille mondiale ne laissent pas de doute, ces tendances sont bien là et pour certaines en phase de forte accélération.

De facto, il paraît intéressant de continuer à acheter dans une optique de long terme les phases de repli sur les entreprises de qualité, bien positionnées et bénéficiant d’une voire plusieurs de ces grandes tendances.

Achevé de rédiger le 7 juillet 2021

Avertissement
Ce document est exclusivement conçu à des fins d’information. Les données chiffrées, commentaires ou analyses figurant dans ce document reflètent le sentiment à ce jour de Crédit Mutuel Asset Management sur les marchés, leur évolution, leur réglementation et leur fiscalité, compte tenu de son expertise, des analyses économiques et des informations possédées à ce jour. Ils ne sauraient toutefois constituer un quelconque engagement ou garantie de Crédit Mutuel Asset Management. Les informations faisant référence à des instruments financiers contenues dans ce document ne constituent en aucune façon un conseil en investissement et leur consultation est effectuée sous votre entière responsabilité. Toute reproduction est formellement interdite sauf autorisation expresse de Crédit Mutuel Asset Management.